Division sociale: les médias coupables? (S02 E05)

Comment et pourquoi les médias contribuent à la polarisation des opinions en nourrissant par ricochet la division sociale ? Qu’est-ce qu’il faudrait faire pour changer cela ?

Avec l’essor des médias sociaux, la parole s’est libérée. L’instinct grégaire et les algorithmes renforcent la constitution de bulles d’opinions d’opposition. Plus un seul sujet d’actualité ne fait l’objet de tension binaire Pour vs Contre. Cette fragmentation de la population est à la fois nourrit et facteur nourricier des médias traditionnels en temps réel qui joue de titres provocateurs, appels aux débats polémiques.

Comprendre les causes nous permettraient d’envisager des pistes.

 

 Notre 5ème Live de la saison 2

Sur notre chaîne Youtube ReEnchanter Internet 

30 min  pour #ReEnchanterInternet

Au sommaire

  1. D’où provient cette polarisation des opinions ?
  2. Les médias sont-ils les seuls coupables ?
  3. Comment peut-on sortir de cette fabrique à la division ?

 

En présence des contributeurs du livre « WEB 2.0 15 ans déjà et après ? 7 pistes pour réenchanter Internet ! »

  • Cyrille Frank, Directeur de l’ESJ Pro Paris, conseil, formation en contenus, stratégie, management, organisation des médias. Créateur de mediaculture.fr, des eclaireursdelacom.fr co-créateur de askmedia.fr et quoi.info.
  • Virginie Spies, Maître de Conférences à l’Université d’Avignon – Directrice du laboratoire culture et communication – Sémiologue, analyste des médias – YouTube : « Des médias presque parfaits » – CM Frames Festival

Animé par Fadhila Brahimi, Executive Coach, facilitatrice et fondatrice de FB-Associés


Fadhila Brahimi

Executive Coach et personal branding strategist. Fondatrice et Présidente de FB-Associés spécialisé en réputation, image et communication d’influence positive. Conférencière, auteure et pionnière du Personal Branding, du leadership digital et de la pause digitale. Expertises #PersonalBranding #PauseDigitale #ExecutiveReputation #ExecutiveCoaching #LeadershipDigital

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *