2020, année d’anniversaire. Ça méritait bien un livre !

Le pourquoi du livre.

Extrait de l’ouvrage Web 2.0 15 ans déjà et après – 7 pistes pour réenchanter Internet aux Editions Kawa.

« I think the Internet is an alien life form »

(Je pense qu’Internet est une forme de vie extraterrestre) David Bowie 1999

Depuis une petite dizaine d’années, le Web 2 .0, communément appelé le Web social, populairement connu à travers les réseaux (exemple Facebook) ou plus amplement par les médias sociaux (exemple YouTube), s’est introduit dans toutes nos activités personnelles, professionnelles et sociales .

En dehors des experts, personne ne différencie ce qui relève du cyberespace, d’Internet, du numérique ou du digital, de l’informatique et même du Web 2 .0, du Web 3 .0* ou du Web 4 .0 . . Aujourd’hui, nous vivons dans un monde d’in- terconnexion exponentielle entre les réseaux informatiques, les plateformes sociales, les objets connectés, l’Homme augmenté . . . au point que la frontière entre le monde physique et le monde virtuel s’estompe de jour en jour . En 2020, il est même devenu tendance d’étiqueter tous les concepts et toutes les technologiques avec le terme « digital » .

Ceci étant, cet amas de termes techniques, pourtant distincts bien qu’en cor- rélation, contribue à fermenter l’incompréhension alors que nous vivons un tournant décisif dans l’histoire de l’Humanité .

Demain ne ressemblera plus à hier .

Point de Lapalissade !

Nos compagnons de vie s’appellent aujourd’hui Alexa, Siri, etc . et, bientôt ils déambuleront dans notre salon sous une forme humaine pour nous apporter un café .

L’homme qui vivra 130 ans est peut-être déjà né .
Nos données personnelles sont au cœur de la nouvelle économie . Et notre smartphone est le prolongement de notre cerveau .

Nous sommes en plein cœur d’une transformation équivalente sinon supé- rieure à la révolution de l’imprimerie, la révolution française, la révolution industrielle . . . réunies .

Les enjeux, les impacts et les opportunités sont innombrables, difficilement sondables et touchent tous les secteurs, tous les métiers et toutes nos sphères de vie .

Si les avancées technologiques contribuent à nous faciliter le quotidien, à sauver des vies et à explorer l’infiniment petit comme l’infiniment grand, elles redessinent les cartes du pouvoir, questionnent nos valeurs et nos principes éthiques .

Quelle sera la place de l’Homme demain si nous ne sommes pas en capacité de fournir des clefs de compréhension, voire si nous ne militons pas pour réduire l’illectronisme ?

« Internet, pour le pire et le meilleur, n’est ni plus ni moins que ce que vous en faites ! » 

Depuis le printemps arabe (2011) et les révélations du lanceur d’alerte Edward Snowden pour les écoutes sur Internet (juin 2013), nous mesurons de jour en jour la double face du Web social .

Une arme face à l’immobilisme des États pour collecter des fonds à destination des peuples opprimés (#LoveArmy) servant de cartouches aux sociétés d’ana- lyse de données pour s’ingérer dans les processus démocratiques (scandale Cambridge Analytica lors de l’élection de Trump, 2016) .

Que l’étrange cas du docteur Jekyll et de mister Hyde se cache . Le cache-cache du XXIème siècle est encore plus complexe qu’un double-face .

Pendant que nous nous profitons avec une petite pointe de culpabilité de tous les avantages créés par les nouveaux modèles économiques (par exemple Amazon, Uber), les leaders oligopolistiques (GAFAM* et BATHX) exploitent nos données ; l’Europe légifère avec plus ou moins de rigueur et les grands patrons de la Silicon Valley s’entourent de chamans lors des digital detox.

Peut-être serait-il temps de faire une pause .


De regarder dans notre rétroviseur pour entrevoir notre demain .
De reconquérir le Web avant d’envahir la planète Mars . Sic, M . Elon Musk !

« Hello, sais-tu que le Web 2.0 fêtera ses 15 ans fin 2019-début 2020 ? Je relance les anciens blogueurs de l’époque d’évangélisation (2004- 2007) pour préparer quelque chose en mode collaboratif pour cette occasion. Le principe serait de produire du contenu avec le même hashtag*, comme à l’époque. À nous de décider quoi et comment. Es-tu intéressé ? Partant pour intégrer la phase brainstorming ? »

Fadhila Brahimi, le 25 novembre 2018

En août 2004, suite à un brainstorming entre Dale Dougerthy, cofondateur de la société d’édition O’Reilly, et Craig Cline de MediaLive, naissait le terme Web 2 .0 . À l’issue de deux conférences auxquelles le journaliste John Battelle, cofondateur du magazine Wired, participa, une nouvelle définition du Web émergea . Cette dernière, faisant suite à l’éclatement de la Bulle 1, prônait un Web ouvert, basé sur le collaboratif, l’intelligence collective, le conversa- tionnel . . .

Cette révélation éveilla l’esprit de conquête des pionniers de la blogosphère francophone . À l’origine des premiers ebooks, des premières conférences et des premiers tutoriels sur le phénomène 2 .0, ils façonnèrent leur métier et contribuèrent à l’évangélisation auprès du plus grand nombre .

Mais depuis quelques années, ces derniers sont devenus en moyenne plus silencieux, plus critiques, toujours passionnés mais plus mesurés .

Quel regard posent-ils sur l’évolution du Web ?

Au fil des échanges entre pionniers, l’idée de ce livre a alors éclos . La volonté de prendre du recul par les pionniers du Web sur les 15 années du Web 2 .0 s’est dégagée . 15 ans, c’est souvent l’âge de la majorité numérique sur les réseaux sociaux (parfois 13) !

« Et savez-vous que nous fêtons également les 30 ans du Web, les 50 ans d’Internet et des premiers pas sur la Lune, les 130 ans de la tour Eiffel… symboles des avancées technologiques et du désir de s’éle- ver dans les airs ! Partant pour travailler sur le livre »

David Fayon, le 14 décembre 2018

Catégories : Edito

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *